Foire aux Questions

 

Q. Je dois absolument tailler ma haie de cèdre au mois d'août?

R. Non. En réalité, de début mai à fin octobre vous pouvez tailler sans problème votre haie de cèdre sans l'endommager. La seule chose c'est que plus elle est taillée tôt en saison plus les repousses seront apparentes en fin d'été. C'est pour cette raison que ceux qui taillent en début de saison le font aussi en août.

Q. Votre nacelle risque d'endommager notre terrain?

R. Non. Les équipements d'élévation que nous utilisons sont conçus pour aller sur les gazons sans les endommager. 

Q. Les travaux sur nacelle sont t'ils plus dispendieux que les grimpeurs?

R. Totalement faux. Sachez que dans la plupart des cas, nos prix sont inférieurs aux grimpeurs. La nacelle augmente énormément la rapidité d'exécution des travaux, en bout de ligne, c'est votre portefeuille qui est gagnant. Dans les faits, la plupart des entreprises d'arboriculture sérieuses et en affaires depuis un certain temps travaillent avec des appareils d'élévation car les nacelles augmentent la productivité, diminuent le risque de bris à vos structures et augmente la sécurité de notre personnel. Le travail de grimpeur devrait être fait UNIQUEMENT lorsqu'il est impossible pour la nacelle de se rendre sur les lieux. Nous avons un grimpeur expérimenté capable de réaliser ces prouesses lorsque c'est absolument nécessaire.

Q. Est-ce possible que les racines de mon arbre aient percé ma fondation de maison ou mon tuyau d'entrée d'eau?

R. Non c'est impossible. Sans entrer dans les détails scientifiques, disons simplement que les racines d'arbres n'ont pas la capacité de percer le béton, l'asphalte, le plastique ou la brique par exemple. Dans la plupart des cas, les racines vont tout simplement s'infiltrer dans un trou ou une fissure et continuer de grandir. 

Q. Est-ce possible qu'une branche d'arbre qui frotte sur mon fil d'entrée électrique mette le feu à ma propriété?

R. Oui. Lorsqu'une branche d'arbre frotte sur un fil électrique et fini par le dégainer, cela peut vous engendrer une panne, un bris de votre installation ou un incendie. Vous ne devriez tolérer aucune branche frottant sur un fil électrique. De plus, dans un rayon d'au moins 3 mètres (15 pieds) de votre installation électrique, il ne devrait y avoir aucun arbre ou branche afin de prévenir tout incident. Aucun arbre endommagé ou branche morte ne devrait se trouver à portée de chute de votre installation électrique. Si vous n'êtes pas certain, contactez-nous nous irons inspecter vos arbres. Si vous constatez un fil dégainé, une branche ou un arbre appuyé sur un fil ou des étincelles ou entendez un bruit style ''électrique" ou de grésillement, contactez immédiatement Hydro Québec ou votre maître électricien. 

Q. Les racines d'arbres ont endommagés mon asphalte et mon inter-bloc est possible?

R. Tout à fait possible. Il faut savoir que lorsqu'un arbre se trouve à moins de 4 mètres de ce genre de surface vous risquez d'avoir des problèmes et ce n'est pas seulement à cause de l'arbre. Par contre, l'arbre devient un facteur aggravant dans la situation. En effet, les racines ligneuses (les grosse racines), s'infiltrent sous votre asphalte ou votre béton. L'effet du gel et du dégel fait en sorte qu'elles viennent se mouler sous votre pavé, facilitant ainsi l'apparition de bosses et de crevasses. De plus, si votre arbre est à moins de 4 mètres du pavé, et que ce dernier n'est pas assez épais, le vent fait bouger l'arbre et par le fait même les racines, ce qui à la longue fissure ce dernier. Si vous plantez un arbre, assurez vous de le planter à plus de 4 mètres de tout structure. 

Q. Je suis obligé de faire de l'excavation près d'un arbre pour des réparations majeures sur ma maison. J'ai un très bel arbre que je voudrais conserver et je crains que les racines soient endommagées. Que puis-je faire?

R. Contactez-nous nous irons vous rencontrer et déterminer la meilleure option pour votre situation. Il est parfois possible de sauver des arbres de ce type de situation moyennent une certaine volonté de toutes les parties impliquées.

Q. Quelle est la meilleure période pour la taille des fruitiers?

R. Fin-février à mi-avril. Important de ne pas tailler après l'ouverture des bourgeons. Aucune taille en automne et en hiver sauf pour retirer des branches mortes ou malades.

Q. Puis-je ''étêter'' mon arbre?

R. Oui mais... ce n'est vraiment pas une pratique que nous recommandons d'emblée. Cela devrait être fait en dernier recours et pour des raisons de sécurité seulement. Solution de dernier recours avant l'abattage l'écimage d'un arbre est néfaste pour sa santé. De plus les nouvelles repousses ne seront pas aussi solides car elle ne seront pas ''incrustées'' au bois du tronc ou des branches charpentières, elles seront en surface. Il vous faudra un suivi serré par la suite pour assurer la sécurité. La durée de vie de votre arbre sera également considérablement diminuée. Il s'agit vraiment d'un dernier recours pour conserver un arbre qui commence à montrer des signes important de danger. Notez que l'écimage d'un arbre sur votre terrain est, dans certaines municipalités, une pratique interdite qui vous expose à une amende s'il n'est pas autorisé par le bureau des permis.

Q. Après avoir demandé un permis d'abattage il nous a été refusé. Cependant, nous avons des doutes car notre arbre semble en mauvais état. Nous craignons pour la sécurité de nos biens et de nos enfants. Que pouvons nous faire?

R. À chaque année nous avons quelques cas de citoyens très inquiets de la sécurité de leur arbres et qui se sont vu refusé un permis d'abattage par leur municipalité. Nous avons par le passé contribué à faire renverser quelques refus de permis d'abattage. Si l'élagage corrige le problème de sécurité qui vous inquiète, que votre demande est mal justifiée ou que votre arbre est tout simplement sain et en bon état votre demande de permis risque fort bien d'être refusée et avec raison, le but étant de ne pas abattre des arbres sans raisons valables (pour un paquets de raisons totalement légitimes). Par contre, il arrive parfois que l'évaluateur à la solde de votre municipalité erre dans sa décision. Nous sommes d'avis qu'aucun arbre en état avancée de pourriture ne devrait être toléré sur un terrain résidentiel contre la volonté d'un citoyen propriétaire. Par contre, il semblerait que dans certaines municipalités, les dogmes écologiques, patrimoniaux ou urbains passent avant la sécurité des personnes et des biens. Une bonne inspection de sécurité d'un arbre devrait tenir compte des lignes directrices techniques et scientifiques et non des convictions et principes personnels en matière environnementale de l'inspecteur ou des autorités en place.  Ceci est tout à fait inacceptable mais nous voyons, malheureusement ce type de situation à quelques reprises dans une saison. Ce genre de décision totalement dépourvue de raison peut avoir des conséquences majeures sur la sécurité de vos biens et des personnes sur votre terrain (surtout vos enfants qui jouent souvent dehors).  Si vous croyez avoir été lésé dans une décision vous pouvez nous demander une contre expertise d'un de nos arboriculteurs certifié en inspection de sécurité des arbres. Il nous fera plaisir de vous produire un rapport détaillé de l'état de sécurité de votre arbre qui pourra éventuellement vous servir si un accident arrive sur votre propriété suite au refus de la municipalité de vous accorder un permis d'abattage. Il est tout à fait possible de concilier urbanisme, environnement et sécurité en autant que tous les partis fassent preuve de bon jugement!  

Q. Si je fais abattre l'arbre mais que je laisse la souche en place est-ce que je risque de me retrouver avec un problème de fourmis?

R. Oui c'est une possibilité. Le fait d'enlever la souche aide à réduire ce risque. En simple, les fourmis se nourrissent des produits de la décomposition des arbres. Votre souche en pourrissant risque fort bien d'éveiller leur appétit.  Par contre, les fourmis peuvent aussi venir de chez votre voisin ou d'un autre endroit sur lequel vous n'avez aucun contrôle. Enlever la souche vous aidera donc à réduire le risque mais ne vous garanti en rien que les fourmis ne vous envahirons jamais! 

Q. Dois-je vous montrer mon permis d'abattage?

R. Oh que oui! Dans un premier temps, vous devrez nous en faire parvenir une copie à nos bureaux avant les travaux. De plus, il devra être affiché dans votre fenêtre de maison lorsque nous arriverons pour procéder à l'abattage. Si votre permis n'est pas dans votre fenêtre à notre arrivée ou que vous n'êtes pas en mesure de produire la copie originale à notre arrivée, nous seront dans l'impossibilité de procéder et des frais de 175$ (plus taxes) vous seront exigés pour couvrir nos frais de déplacement et de main d'oeuvre.